Pôle Emploi : attention aux arnaques !

Des cybercriminels se font passer pour Pôle Emploi ou pour des recruteurs en publiant de fausses offres d’emploi ou en contactant directement les candidats (arnaques à l’emploi ou via une proposition de micro-crédit, faux mails usurpant le nom de Pôle Emploi, propositions commerciales, publicité mensongère, appels téléphoniques)

L’objectif est de soutirer de l’argent aux candidats ou de dérober des informations personnelles sensibles pour en faire un usage frauduleux.

Ne versez jamais d’argent et ne fournissez pas vos données personnelles !

Activité partielle (chômage partiel)

Qu’est ce que l’activité partielle ?

L’activité partielle, appelé aussi chômage partiel, est un dispositif d’aide aux entreprises qui font face à des difficultés économiques et qui subissent :

  • soit une réduction de la durée habituelle du temps de travail de l’établissement
  • soit une fermeture temporaire de tout ou partie de l’établissement

En bref, il permet aux salariés, placés en activité partielle, de recevoir de la part de leur employeur une indemnité visant à compenser la perte de rémunération du fait des heures non travaillées.

Les salariés placés en activité partielle peuvent bénéficier d’actions de formation. Dans ce cas, l’indemnité versée au salarié est majorée (égale à 100% de son salaire net horaire).

Quand peut-on en bénéficier ?

Quand la réduction ou la suspension temporaire d’activité est imputable à l’une des causes suivantes :

  • la conjoncture économique
  • des difficultés d’approvisionnement
  • un sinistre ou des intempéries de caractère exceptionnel
  • la transformation, restructuration ou modernisation de l’entreprise
  • ou toute autre circonstance de caractère exceptionnel (y compris risques épidémiques)

Comment procéder ?

Côté salarié, il n’y a aucune formalité à accomplir (pas d’inscription, ni d’actualisation). Et il n’y a pas à justifier de durée minimum de travail, ni d’une perte involontaire d’emploi. La nature du contrat de travail (CDI, CDD ou intérim) n’a pas d’incidence. L’employeur verse, à échéance normale, le montant de l’indemnité d’activité partielle qui apparaîtra sur son bulletin de salaire à la fin du mois (environ 84% du salaire net horaire).


Côté employeur, pour chaque heure non travaillée et chaque salarié placé en activité partielle, l’allocation d’activité partielle est remboursée. Le dispositif est financé par l’Etat et l’Unedic. Toute demande doit être réalisée par l’entreprise auprès de la DIRECCTE sur le portail dédié : activitepartielle.emploi.gouv.fr »
Pour connaître le détail du montant de l’allocation et du niveau de prise en charge, rendez-vous sur le site dédié du ministère du travail »

Peut-on cumuler salaire et allocation chômage ?

Le cumul de l’allocation chômage et de l’indemnité d’activité partielle est possible, en partie ou intégralement, selon la situation. Cela dépend des rémunérations reçues durant le mois écoulé.

Pour connaître le montant de l’allocation chômage à laquelle vous pourrez prétendre, en plus de l’indemnité d’activité partielle et de vos éventuelles autres rémunérations reçues au cours du mois, vous devrez déclarer les revenus que vous avez reçus au cours du mois écoulé. L’actualisation se fait sur votre espace personnel du site de pole-emploi.fr (elle s’effectue entre le 28 du mois et le 15 du mois suivant). 
Votre bulletin de salaire est à transmettre à Pôle emploi dès que vous le recevez.

Contacts et outils

Agences Pôle Emploi

Si vous habitez Callian, Fayence, Mons, Montauroux, Saint-Paul-en-Forêt, Seillans, Tanneron, Tourrettes, votre agence Pôle Emploi est celle de Draguignan.

Pôle Emploi de Draguignan
105 place du 7e bataillon de Chasseurs Alpins – 83300 Draguignan
Tel. Candidat : 3949 / Tel. Employeur : 3995
 

Accès à l’agence :

  Libre Sur RDV
Lundi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Mardi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Mercredi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Jeudi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Vendredi : 8h30-12h30

 

Si vous habitez Bagnols-en-Forêt, votre agence Pôle Emploi est celle de Saint-Raphaël.

Pôle Emploi de Saint-Raphaël
386 Voie Denis Papin  – 83700 Saint-Raphaël
Tel. Candidat : 3949 / Tel. Employeur : 3995
 

Accès à l’agence :

  Libre Sur RDV
Lundi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Mardi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Mercredi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Jeudi : 8h30-12h30 12h30-16h15
Vendredi : 8h30-12h30
Aides et mesures pour la reprise d’emploi

Pour connaitre les aides et mesures qui vont accélérer votre reprise d’emploi découvrez Clara de Pôle Emploi.

Clara calcule votre éligibilité sur 92 aides et mesures (mobilité, alternance, création d’entreprise, …)

Cliquez ici pour y accéder »

 

Arnaques Pôle Emploi

Des cybercriminels se font passer pour Pôle Emploi ou pour des recruteurs en publiant de fausses offres d’emploi ou en contactant directement les candidats.
L’objectif est de soutirer de l’argent aux candidats ou de dérober des informations personnelles sensibles pour en faire un usage frauduleux.

Les différentes arnaques recensées :

 

Ne versez jamais d’argent et ne donnez pas votre code personnel Pôle Emploi !

Ne fournissez pas vos données personnelles (relevé d’identité bancaire, n° de sécurité sociale, pièce d’identité, …) à un recruteur tant que vous ne l’avez pas rencontré ou à Pôle Emploi si ce n’est pas via votre espace personnel sécurisé !

Si vous pensez être victime d’une tentative d’arnaque ou que vous avez un doute, interrompez immédiatement toutes relations et contactez votre conseiller Pôle Emploi. Vous pouvez également consulter le site cybermalveillance.gouv.fr. Cybermalveillance.gouv.fr est le dispositif national de sensibilisation aux risques numériques et d’assistance aux victimes de cybermalveillance (il fait un diagnostic précis de votre situation et vous met en relation, le cas échéant, avec les spécialistes et organismes compétents proches de chez vous).

Cesu : particulier employeur et salarié à domicile

Qu’est-ce que le Cesu ?

Vous avez besoin d’une aide pour le ménage, les devoirs des enfants, des travaux de bricolage ou du petit jardinage ? Vous pouvez embaucher un employé en Cesu.

Le Cesu est une offre simplifiée pour déclarer facilement la rémunération de votre salarié à domicile pour des activités de service à la personne
Attention, avec le Cesu vous ne pouvez pas déclarer :

  • l’emploi d’un salarié pour des travaux d’installation ou de réfection, tels que peinture, électricité, plomberie…
  • l’emploi d’un salarié par une personne morale (entreprise, association, syndic de copropriété)
  • la garde de votre enfant par une assistante maternelle agréée ou par une garde d’enfants à votre domicile si vous bénéficiez du complément de libre choix du mode de garde de la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant)
  • l’emploi d’un salarié au pair ou d’un stagiaire aide familial étranger

Le Cesu peut s’utiliser de manière régulière ou ponctuelle, pour un emploi à temps partiel ou à temps complet.

Avec le Cesu, vous êtes assuré d’être dans la légalité et d’offrir à votre salarié une protection sociale. Et avec le service Cesu +, vous confiez au Cesu tout le processus de rémunération de votre salarié. Il ne vous reste alors qu’une seule action à réaliser chaque mois : la déclaration.

Pour tout savoir sur le Cesu, consultez le site www.cesu.urssaf.fr ou les brochures suivantes :

Comment adhérer au Cesu ?

Vous pouvez adhérer au Cesu directement sur www.cesu.urssaf.fr »

Quand vous vous connecterez pour la première fois, vous serez invité à enregistrer votre salarié et vos coordonnées bancaires pour pouvoir déclarer votre employé.

Toute rémunération d’un emploi effectué au domicile d’un particulier employeur doit faire l’objet d’une déclaration au Cesu. Cette déclaration doit être effectuée au plus tard le 5 du mois qui suit la période de travail déclarée. Votre déclaration permet au Cesu de calculer les cotisations, d’établir et d’adresser le bulletin de salaire à votre salarié. 

Comment trouver un employé ?

Vous cherchez une personne pour vous aider ? Vous avez plusieurs solutions :

Deux guides de Pôle Emploi sont à votre disposition pour vous permettre de rédiger au mieux vos offres : le guide “Repères juridiques sur les offres d’emploi” et le guide “Bonnes pratiques de rédaction des offres” »

Vous pouvez également contacter un conseiller entreprise de Pôle Emploi au 3995.

  • Vous pouvez directement recruter quelqu’un que vous connaissez.

Comment engager un employé ?

La rédaction d’un contrat de travail est obligatoire lorsque votre salarié travaille de façon régulière plus de 8 heures par semaine ou si sa durée de travail excède 4 semaines consécutives par an. Pour en savoir plus sur la rédaction d’un contrat de travail, consultez www.cesu.urssaf.fr/info/accueil/gerer-la-relation-de-travail/contrat-de-travail/contrat-travail-obligatoire.html »

Modèles de contrat de travail :

Comment payer son employé ?

La rémunération du salarié s’effectue par un ou plusieurs moyens de paiement à la convenance de l’employeur. Les moyens de paiement possibles sont :

  • le service Cesu + : ce service vous permet de confier au Cesu l’intégralité du processus de rémunération de votre salarié. Il ne vous reste alors qu’une seule action à réaliser chaque mois: la déclaration (Attestation d’adhesion à Cesu+)
  • le chèque bancaire
  • le virement bancaire
  • les espèces (dans ce cas il est conseillé de délivrer un certificat de paiement signé par les deux parties)
  • les Cesu préfinancés (titres Cesu, e-cesu, chèque solidarité. Dans ce cas l’accord du salarié est requis)

Quel salaire verser au salarié ?

Au moment de l’embauche, l’employeur doit définir, en accord avec son salarié, le montant du salaire horaire net. Celui-ci est formalisé dans le contrat de travail signé par les deux parties. Le montant de la rémunération doit respecter :

  • la valeur du salaire minimum en vigueur
  • la grille de rémunération de la convention collective
  • la majoration de 10 % au titre des congés payés

Quel est le montant des cotisations à payer ?

Le montant des cotisations sociales à payer varie selon plusieurs critères :

  • le lieu géographique de l’emploi
  • l’âge de l’employeur ou de son conjoint
  • la situation personnelle de l’employeur (santé, handicap)

Pour déterminer le montant des cotisations dues, le Cesu met à votre disposition un estimateur du coût de l’emploi »

A noter : si l’employeur n’est pas exonéré de cotisations, il bénéficie automatiquement d’une déduction forfaitaire de 2 € par heure effectuée.

Pour savoir comment gérer le prélèvement à la source pour votre salarié, consultez le site monprelevementalasource.urssaf.fr »

Fin de contrat

A l’expiration du contrat de travail, l’employeur doit fournir au salarié : le certificat de travail, le solde de tout compte et l’attestation Pôle Emploi. Ils doivent être remis à la date du dernier jour du contrat. Ils sont dus au salarié pour tout type de contrat de travail (CDI, CDD…), quel que soit le motif de la rupture (démission, licenciement…).

En effet, pour justifier de son emploi, le salarié doit disposer :

  • de l’attestation Pôle Emploi, pour faire valoir ses droits à l’allocation chômage. Seul l’employeur est habilité à remplir ce document. Pour ce faire, il doit le compléter en ligne sur www.entreprise.pole-emploi.fr/accueil/particulieremployeur puis le remettre à son salarié (l’employeur aura besoin de son No Cesu). Pour plus d’informations, cliquez ici »

Calendrier du Cesu

Le calendrier interactif suivant vous permettra de mieux identifier les étapes clés de l’utilisation du Cesu, de la déclaration au prélèvement des cotisations : www.cesu.urssaf.fr/info/accueil/calendrier-interactif.html »

Contacts

  • Cesu :

    • via le formulaire de contact en ligne »
    • par téléphone au 0 820 00 23 78 (appel payant, du lundi au vendredi de 9h à 17h) 
    • par courrier : Centre National Cesu – 63 rue de la Montat – 42961 Saint-Etienne Cedex 9

 

  • URSSAF Provence-Alpes-Côte d’Azur :

    • par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h au 3957 (service 0,12 € min + prix d’appel) 
    • par courrier : URSSAF PACA – 20 avenue Viton – 13299 MARSEILLE CEDEX 20
    • sur rdv 42 rue Emile-Ollivier – Zup de la Rode – 83000 TOULON
    • via le site de l’URSSAF : www.urssaf.fr/portail/home/employeur.html »

 

  • Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (Direccte) :

    • Standard : 04 94 09 64 00
    • Renseignements relatifs à la réglementation du travail :
    • Ruptures conventionnelles :
      • par téléphone : 04 94 09 64 83 (les mardis et jeudis de 14h à 16h)
  • Pôle Emploi – Recruteur :

    • par téléphone : 3995

Code du travail

Vous avez des questions sur le droit du travail (contrat de travail, embauche, durée du travail, rémunération, rupture, maladie, accident du travail, formation, estimation du salaire brut/net, calcul de la durée de préavis en cas de démission ou de licenciement, estimation du montant de l’indemnité en fin de CDD, modèles de documents) ? Retrouvez en ligne le code du travail numérique proposé par le ministère du Travail : www.code.travail.gouv.fr » 

Un glossaire est à votre disposition pour améliorer la compréhension des termes juridiqueswww.code.travail.gouv.fr/glossaire » 

Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante.

Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures (à hauteur de 500 € par an dans la limite de 5 000 €. Pour les personnes non qualifiées, à hauteur de 800 € par an dans la limite de 8 000 €).

Le CPF fait partie du Compte Personnel d’Activité (le CPA comprend le CPF, le Compte Professionnel de Prévention (C2P), le Compte d’Engagement Citoyen (CEC))

Avec le site www.compteformation.gouv.fr, vous pouvez : 

  • consulter vos droits (avec votre numéro de sécurité sociale et une adresse mail)
  • chercher et choisir une formation en ligne ou près de chez vous
  • partir en formation en réservant et en payant avec vos droits à la formation

Pour plus d’informations :

Droits des salariés démissionnaires

En place depuis le 1er novembre 2019, la réforme de l’assurance chômage donne de nouveaux droits aux salariés qui démissionnent. Lié à un projet de formation ou de création/reprise d’entreprise, ce nouveau droit garantit au salarié un revenu de remplacement pendant la période de reconversion qui dure en moyenne 15 mois. Le niveau d’indemnisation sera le même que pour les autres demandeurs d’emploi.

Le ministère du Travail propose un nouveau site internet pour préparer son projet de reconversion professionnelle avant de démissionner » 

Les salariés pourront vérifier avant de quitter leur emploi :

  • les conditions à remplir :
    • être salarié en CDI, justifier d’au moins 5 ans d’activité salariée chez un ou plusieurs employeurs
    • avoir un projet de reconversion professionnelle préparé et reconnu comme étant réel et sérieux
  • les étapes à suivre :
    • demander avant de démissionner un conseil en évolution professionnelle
    • faire valider le caractère réel et sérieux du projet
    • s’inscrire comme demandeur d’emploi dans les 6 mois qui suivent cette validation

Pour plus d’informations, les salariés peuvent également contacter le 39 49 (prix d’un appel local).

E-recrutement : trouver un emploi sans se déplacer

La plateforme d’e-recrutement de Pôle emploi propose différents salons qui permettent de rencontrer un recruteur sans avoir à vous déplacer :

  • créer votre compte en 5 mn et joignez-y votre CV.
  • visitez virtuellement les stands des entreprises et postulez aux offres proposées. Vous pouvez suivre l’état de votre candidature dans « Mes candidatures en cours de traitement ».
  • si votre candidature est retenue, vous recevez un mail vous invitant à planifier votre entretien. Dans votre espace, cliquez sur « Mes entretiens à planifier » et choisissez l’heure et la date de votre entretien dans les plages proposées par le recruteur.
  • à la date et l’heure convenue, le recruteur vous rappelle pour un entretien téléphonique. Vous recevrez le matin, un mail de rappel et retrouvez votre planning d’entretien dans la rubrique « Mes entretiens à venir » de votre espace.

Découvrez les salons en cours ou à venir sur www.salonenligne.pole-emploi.fr/candidat »

Espace personnel Pôle Emploi

Créer son espace personnel 

Sur www.candidat.pole-emploi.fr/compte/creation, vous pouvez :

  • accéder aux services de recherche d’emploi (créer et diffuser votre profil de compétences, vous abonner aux offres d’emploi, postuler aux offres)
  • ou vous inscrire comme demandeur d’emploi. Retrouvez les 3 grandes étapes de l’inscription et les documents dont vous aurez besoin (pièce d’identité, carte vitale, e-mail, attestation employeur, RIB) en consultant la vidéo suivante »

Se connecter à son espace personnel 

Pour vous connecter, renseignez votre identifiant et votre mot de passe sur www.authentification-candidat.pole-emploi.fr/connexion »

Si vous avez perdu votre identifiant, cliquez sur www.candidat.pole-emploi.fr/compte/oubli/identifiant ». Pour réinitialiser votre mot de passe, sélectionnez l’adresse mail ou le numéro de téléphone portable associé à votre compte.

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez sur www.candidat.pole-emploi.fr/compte/oubli/motdepasse ». Pour réinitialiser votre mot de passe, sélectionnez l’adresse mail ou le numéro de téléphone portable associé à votre compte.

Déposer un document sur son espace personnel

Pour savoir comment envoyer un document sur votre espace Pôle Emploi (contrat de travail, bulletin de paie, attestation employeur), consultez le livret : Guide : envoyer un document depuis son espace personnel »

S’actualiser

Quand vous êtes inscrits comme demandeur d’emploi, il est important de bien s’actualiser tous les mois (entre le 28 du mois en cours et le 15 du mois suivant) sur votre espace personnel ou au 39 49 (prix de l’appel) avec votre identifiant et votre code personnel à 6 chiffres.

Vous devez donnez les bonnes informations quand vous procédez à vos déclarations mensuelles de situation :

  • reprise d’activité salariée ou non salariée
  • périodes de maladie, maternité, congé parental
  • périodes de formation
  • absence du territoire
  • incarcération
  • droits à la retraite
  • pensions d’invalidité

Toute déclaration mensongère, de même que tout oubli, sont considérés comme un manquement à l’obligation d’honnêteté (Article L.5411-2 du code du travail).

Les conséquences de la fausse déclaration sont :

  • sanctions administratives : radiation de la liste des demandeurs d’emploi de 6 à 12 mois, annulation des droits à indemnisation par décision du Préfet
  • sanctions civiles : devant la juridiction civile en recouvrement du trop perçu
  • sanctions pénales : procédure pouvant aboutir à une condamnation (amende, peine de prison ferme ou avec sursis)
Estimer ses allocations en cas de perte d’emploi

Vous pouvez estimer vos indemnités chômage avec le simulateur de Pôle Emploi »

En effectuant votre estimation à partir de votre espace personnel, les données déjà connues de Pôle Emploi vous concernant ne seront pas à compléter. De plus, le résultat que vous obtiendrez tiendra compte de votre situation.

 

Les règles d’indemnisation

  • Durée minimale de travail : pour avoir droit au chômage, il faudra avoir travaillé 130 jours (910H soit 6 mois) sur les 24 derniers mois (4 mois sur les 28 derniers mois à ce jour).

  • Rechargement des droits : le seuil minimum sera porté à 6 mois (contre 1 mois à ce jour). Il faudra avoir travaillé 6 mois pour bénéficier du rechargement de ses droits.

  • Réduction de l’indemnité en fonction des revenus : les salariés ayant des revenus supérieurs à 4 500 € bruts par mois subiront une réduction de leur indemnité de 30 % à partir du 7e mois avec un plancher fixé à 2 261 € nets par mois.

  • Démission : les salariés ayant au moins 5 ans d’ancienneté dans leur entreprise pourront bénéficier du chômage en cas de démission pour réaliser un projet professionnel.

  • Indépendants : les travailleurs indépendants pourront toucher une indemnisation de 800 € par mois pendant 6 mois, sous certaines conditions.

Job Hopps : recherchez un complément d’activité

Vous êtes à temps partiel et recherchez un complément d’activité ?
Utilisez l’application Job Hopps pour trouver un deuxième emploi en CDI à temps partiel près de chez vous.
Job Hopps permet :

  • d’accéder à des offres d’emploi à temps partiel géolocalisées autour de vous
  • de créer vos alertes emploi pour être informé en temps réel des nouvelles offres à pourvoir
  • de répondre rapidement aux annonces qui vous intéressent, en postulant en un clic.

Retrouvez cette application sur l’emploi-store de Pôle emploi »

Médiateur Pôle Emploi

En cas de litige avec Pôle Emploi, vous pouvez saisir le médiateur. Cependant, il est nécessaire d’avoir préalablement déposé une réclamation auprès de votre agence Pôle Emploi. Si sa réponse ne règle pas le différend, vous pouvez alors saisir le Médiateur.

Vous pouvez saisir le Médiateur, de préférence par courrier électronique ou par voie postale. Vous devez joindre à votre demande toutes les pièces utiles à l’examen de votre réclamation.

La médiation à Pôle Emploi est constituée d’un Médiateur national à la Direction Générale et de Médiateurs régionaux, un dans chaque région. Vous pouvez indistinctement saisir l’un ou l’autre, vous en trouverez les coordonnées ci-dessous.

Coordonnées des médiateurs Pôle Emploi :

Le Médiateur National :

Jean-Louis Walter
Médiateur National Pôle emploi
Direction Générale
1 avenue du Docteur Gley
75987 Paris Cedex 20

mediateur.national@pole-emploi.fr

 

Le Médiateur Régional  (PACA) :

Laurent Estroumza

Médiateur Pôle emploi
Direction Régionale
34 rue Alfred Curtel
13010 Marseille

mediateur.paca@pole-emploi.fr

Offres d’emplois en Pays de Fayence

Pour connaître les offres d’emplois dans le secteur cliquez ici »

Perte des diplômes

Vous avez perdu votre diplôme (brevet, CAP, BEP, baccalauréat, BTS) ?

Avec diplome.gouv.fr vous pouvez obtenir une attestation numérique certifiée de votre diplôme.

Grâce à ce service en ligne, un tiers peut également vérifier l’authenticité d’un diplôme grâce à une clé de contrôle donnée par le diplômé.

Les attestations disponibles sur cette plateforme varient en fonction des années d’obtention des diplômes et des académies. À ce jour, la base propose des attestations pour :

  • le Diplôme National du Brevet (DNB) 
  • le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) 
  • le Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP) 
  • le Baccalauréat 
  • le Brevet de Technicien Supérieur (BTS)

Elle sera progressivement enrichie avec d’autres diplômes délivrés dans l’enseignement supérieur et l’enseignement agricole.

www.diplome.gouv.fr » 

S’inscrire ou se réinscrire à Pôle Emploi

Si vous recherchez un emploi, vous pouvez vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi. Si vous n’avez jamais été inscrit, il s’agit d’une première inscription. Sinon, il s’agit d’une réinscription.

Pour percevoir des allocations chômage, votre inscription doit être effectuée au plus tard dans les 12 mois qui suivent la fin de votre contrat. Vous devez avoir travaillé une période minimale de travail dite durée d’affiliation.

Vous pouvez vous inscrire ou vous réinscrire (préparez vos codes de connexion à votre espace personnel) sur place dans une des agences Pôle Emploi ou en ligne sur www.candidat.pole-emploi.fr/inscription/preambule »

Pour vous inscrire, vous aurez besoin des documents suivants :

Dans les 30 jours suivant votre inscription, vous devrez vous rendre à un entretien professionnel obligatoire avec votre conseiller Pôle Emploi.

Si votre précédente inscription date de moins de 6 mois, vous êtes dispensés de fournir les pièces justificatives (sauf si vous avez exercé une activité professionnelle au cours de ces 6 derniers mois) et de vous déplacer pour un nouvel entretien.

Pour obtenir de l’aide ou des renseignements :

SMIC

Le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié et ce quelle que soit la forme de sa rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). 

Depuis le 1er janvier 2020, le montant du SMIC brut horaire s’élève à 10,15 €, soit 1 539,42 € bruts mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Pour plus d’informations rendez-vous sur www.travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/la-remuneration/article/le-smic-374531 »

Outils 

© COMMUNAUTÉ DE COMMUNE DU PAYS DE FAYENCE 2020 TOUS DROITS RÉSERVÉS - MENTIONS LÉGALES - GÉRER LES COOKIES
Réalisation Creamania Web